Savoir mettre en scène son sujet, pour trouver le bon équilibre!

Une photographie expliquée!

En photographie, il est important de savoir mettre en scène son sujet, pour trouver le bon équilibre .

Il y a quelques années une belle bicyclette de couleur crème ornait régulièrement la rambarde de l’Odet boulevard Kerguelen.

Parce qu’un 35 mm m’aurait obligé à m’approcher de trop prés et aurait eu comme conséquence d’enfler le premier plan
et de réduire l’arrière plan.

La perspective exagérée et un début de déformation de la bicyclette aurait fait perdre le naturel de la prise de vue.

 

Une photographie expliquée!

 

Par conséquent, pour réaliser cette photographie, j’ai opté pour  un 50 mm  m’obligeant à plus de recul. Cela a permis de libérer le trottoir et d’ajouter la circulation piétonne à la scène.

Le bon positionnement était de ce fondre au pied des arbres.
Enfin, pour que la scène s’exprime pleinement,  il fallait que le graphisme de la bicyclette n’interfère pas avec celui de la rambarde.

J’ai donc choisi de travailler à ouverture maximale (soit f 0,95 !) .  La profondeur de champs ultra réduite couplée à une mise au point un peu en avant du cadre a permis de flouté la rambarde en arrière plan.

J’ai volontairement laisser filer la surexposition de l’arrière plan et j’ai exposé pour garder du détail dans les ombres.

J’ai attendu qu’un piéton chemine pour « habiller » la sortie de l’image lui donner vie et alimenter l’imaginaire.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *